Les grands défis du e-commerce en 2024

Written By Colosse

Spécialiste e-commerce et logistique

En 2024, le secteur du e-commerce est confronté à de nombreuses évolutions majeures. Florimond de Tinguy, VP sales western Europe de VTEX, nous éclaire sur les grandes tendances à venir. L’intelligence artificielle, l’omnicanalité, la durabilité et la rentabilité seront les mots d’ordre des mois à venir, nécessitant des investissements stratégiques pour les entreprises du secteur.

Après une phase d’euphorie de digitalisation post-covid, les récents événements tels que la guerre en Ukraine, l’inflation et les enjeux de durabilité ont modéré la croissance du secteur. Les habitudes d’achat ont également évolué, avec l’émergence des réseaux sociaux comme nouvelle vitrine du commerce en ligne, dans une approche omnicanale. Portée par l’intelligence artificielle, l’expérience client devient primordiale, bien que l’inflation actuelle ait perturbé les certitudes établies.

L’omnicanalité est au cœur des stratégies e-commerce, avec une forte augmentation des acheteurs explorant plusieurs canaux avant un achat. Les milléniaux, représentant une part croissante de la population, privilégient des parcours immersifs et interactifs, notamment à travers les réseaux sociaux. Le social commerce prend ainsi une place prépondérante, avec des partenariats entre grandes plateformes sociales et retailers en perspective.

L’intelligence artificielle joue un rôle central dans l’optimisation des taux de conversions et de la rentabilité, en particulier avec l’émergence des IA génératives. Les consommateurs exigent une personnalisation accrue des offres, avec des fonctionnalités comme la constitution de paniers automatisée. Les commerçants doivent également s’adapter à une demande croissante de contrôle sur les données des consommateurs.

La durabilité devient un critère essentiel pour les consommateurs, avec l’émergence du “Green Friday” en opposition au Black Friday. L’éthique prend une place de plus en plus importante, influençant les choix d’achat. Les entreprises du e-commerce doivent ainsi se montrer plus responsables, avec des chaînes d’approvisionnement locales et durables.

Voir  5 données essentielles pour 2024

Enfin, la rentabilité reste un défi majeur pour le secteur. Les commerçants doivent repenser leurs stratégies pour s’adapter à l’inflation et maintenir des marges compétitives. La gestion des stocks, des commandes et de la logistique est cruciale, tout comme l’investissement dans une infrastructure e-commerce agile et moderne. Les entreprises qui sauront s’adapter aux tendances actuelles et anticiper les évolutions futures seront les plus à même de prospérer dans un environnement en constante mutation.